vendredi 27 juin 2014

V comme Vendée

comme Vendée

Pour ce thème je ne pouvais pas passer a côté de la Vendée. 
Berceau de mes ancêtres a plus de 90%, la Vendée est ancrée dans mes gênes, même si je ne suis pas natif de Vendée je me sent vendéen.

coeur vendéen primitif

Mes grands parents paternels quittent leur Vendée natale en 1927, et mes grands parents maternels en 1945.
La dernière de mes ascendants a avoir vécu en Vendée est mon arrière grand mère Alexandrine MARTIN veuve POUVREAU décédée en août 1974 à St Sigismond, alors que j'étais déjà en train de "pousser" dans le ventre de ma mère !

Photo privée
Alexandrine chez elle en 1972

La Vendée a connu une période noire avec les fameuses guerres de 1793 à 1796 ... durant cette période de nombreux ancêtres furent pris dans le feu de l'action et parmi eux je peux citer :
  • Louis MARCHAIS (sosa 90 à la 7ème génération)  fusillé en 1794 sur l'île de Noirmoutier : "mon" brigand vendéen
  • Jean MAJOU, (sosa 416 à la 9ème génération) guillotiné le 17 janvier 1794 à Fontenay le "peuple" (nom révolutionnaire de Fontenay le Comte)
  • ou encore Jean GUERINEAU (sosa 76 à la 7ème génération) qui fut sergent dans l'armée du marais et qui fut "blessé par coup de feu à la partie postérieure et majeure de la jambe gauche, coup de feu qui a brisé le 4e doigt du pied gauche, estropié"


Voilà en quelques lignes "ma" Vendée !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire