samedi 21 juin 2014

S comme Service Militaire

comme Service Militaire

Le thème de la lettre S sera pour moi le Service Militaire.
Grâce à mes recherches sur les registres de conscriptions et les registres matricules, j'ai pu établir une liste (plus ou moins complète) de mes ancêtres ayant fait leur service depuis sa création en 1798. Vous pouvez consulter cette liste sur mon site ici.

j'ai donc sur le 5 premières générations de mon ascendance, la description physique et la taille de tous mes ancêtres masculins, ensuite pour les générations 6 et 7, les données et informations sont plus aléatoires.

photo privée
Mon agp Augustin BOUCHET (1882+1957)
au service au 64e RI d'Ancenis (44) entre 1903 et 1906

12 de mes ancêtres ont effectués un service militaire plus ou moins long :  d'une année, pour mon grand père maternel Fernand BOUCHET (1912+1970), jusqu'à 7 voir 8 ans pour Jean ROYER (1833+1920) sosa 62, Jean CAQUINEAU (1810+1890) sosa 50 et Joseph BOUTIN (1805+1870) sosa 126, ... et les autres y ont échappés pour plusieurs raisons : 
  1. des causes physiques ou médicales : la plus courante le défaut de taille, sinon l'épilepsie, l'asthme ou une varicocèle ... j'apprends que : 
    1. Louis DUPOND (1871+1942) sosa 10, avait eu un arrêt du développement et ne mesurait que 1,40m (maladie familiale car plusieurs membres masculins de cette famille étaient de petite taille : son frère Toussaint (1875+1964) mesurait 1,48m et son fils Jérémie (1901+1967) quant à lui mesurait 1,43m)
    2. Pierre GUERINEAU (1802+1839) sosa 38, avait une atrophie de l'avant bras droit
  2. étant soutien de famille, fils aîné de veuve, c'est le cas de Louis PONTOIZEAU (1809+1874) sosa 32, orphelin de père depuis 1825.
  3. une autre façon d'échapper à son service à l'époque du tirage au sort "pur" (de 1804 à 1872) était de tirer "un bon numéro", c'est pour cela que certains de mes ancêtres furent libérés par quotat ! 
  4. Enfin, pour ceux aptes au service et malchanceux au tirage au sort, et pour les plus aisés, il restait une solution le remplacement, un seul cas parmi mes ancêtres Louis ROYER (1802+1889) sosa 124, un fils unique dont les parents n'avaient sans doute pas envie de le voir partir. J'ai le nom de son remplaçant, Louis LAGEOT (1798+1848), mais je n'ai pas encore effectuer de recherches pour trouver l'acte notarié concluant ce remplacement ...

Pour 2 ancêtres, je n'ai pas retrouvé d'informations car le canton de Maillezais manque sur le registre : René GIRARDEAU (1796+1876) sosa 116 et REGNIER Louis (1795+1866) sosa 118 ...
Je finirais ce billet en vous mentionnant mon ancêtre le plus ancien ayant effectué son service militaire : Etienne DELAVAUD (1784+1840) sosa 86, il mesurait 1,65m et fut conscrit de l'an XIV (1805-1806) ...

3 commentaires:

  1. Bravo pour ce récapitulatif qui en montre tout l'intérêt

    RépondreSupprimer
  2. Il y a presque une semaine, jour pour jour, je découvrais les registres militaires. Je ne plaisante pas, bah, mieux vaut tard que jamais. Il est vrai que c'est une source pour en savoir un peu plus sur nos ancêtres, du moins ceux de sexe masculin.
    Je suis allée voir le lien, cela fait pas mal de travail.

    RépondreSupprimer